2019

Alors que l’an dernier les livraisons de plants de pommes de terre ont fait grincer des dents, la Coordination Rurale craint de nouvelles difficultés. L’an dernier la CR avait saisi la DGCCRF, car les obtenteurs de plants ne répondaient pas toujours aux commandes des agriculteurs,...

Fermeture d’usines, transformation de SICA en organisation de producteurs (OP), incitations incessantes du syndicat betteravier (CGB) à y adhérer, propositions de contrats par l’industriel, création d’une OP d’agriculteurs indépendants ; l’actualité betteravière est chargée ces derniers mois. Eclaircissons le sujet avec Régis Dubois, Président de...

L’entreprise Bayer a décidé d’arrêter la commercialisation de ses produits à base de pencycuron (substance active dont la LMR est en cours de révision) : MONCEREN PRO, MONCEREN P et MONCEREN L. Ces 3 produits sont à ce jour utilisés pour traiter les plants de pommes de terre contre le rhizoctone brun, la gale argentée et la dartrose.

Ce 21e festival (mercredi 11 septembre) a été très réussi, avec 1500 visiteurs qui ont pu profiter de conférences de grande qualité sur la conservation et la régénération des sols et de la présence de 30 concessionnaires et constructeurs présentant leurs derniers modèles de semoirs et autres matériels adaptés au semis direct.

Compétition internationale d’un côté, normes environnementales de l’autre : les agriculteurs français ne s’en sortent plus. Dans une tribune, Nicolas Jaquet, président de France grandes cultures, plaide pour que les produits agricoles sortent des accords commerciaux. Il propose la création d’une « exception agriculturelle » en Europe, sur le même modèle que la culture, pour protéger la qualité de nos produits.

Dans son intervention télévisée du 26 août, à la suite du G7 de Biarritz, le président de la République Emmanuel Macron a semblé montrer qu’il avait compris l’origine du principal problème de l’agriculture européenne : le déficit en protéines végétales.