Augmenter le taux d’incorporation de biodiesel ? Compliqué selon le ministre !

Augmenter le taux d’incorporation de biodiesel ? Compliqué selon le ministre !

Lors d’une audition à l’Assemblée nationale le 16 avril, le ministre Didier Guillaume a indiqué qu’il faudrait stocker le biodiesel non écoulé du fait de la baisse de 70-80% de la consommation de carburants liée au confinement. Mais hélas, les capacités de stockage manquent cruellement.

Il comprend de plus la nécessité d’augmenter le taux d’incorporation de biodiesel dans le gazole mais estime que cela risque d’être compliqué à obtenir auprès de la Commission européenne, du fait de la directive européenne sur les biocarburants, empêchant les États membres d’agir de leur propre chef.

Le ministre s’est par ailleurs agacé de l’absence de réponse de l’UE à la crise du covid-19, des mesures de gestion de marché apparaissent comme impérieusement nécessaires mais n’étant pas du tout envisagées par la Commission à ce stade. « Je ne vous cache pas que c’est un peu difficile avec la Commission européenne » a-t-il confié aux députés… Il est selon lui « indispensable que la Commission prenne des décisions fortes » sans quoi « plus personne ne croira en l’Europe ».

Lien vers l’audition de Didier Guillaume : http://videos.assemblee-nationale.fr/video.8950123_5e985656f2d83