Maroc : achat record de céréales en vue

Maroc : achat record de céréales en vue

Les perspectives de récolte de céréales du Maroc, cette année, ne sont pas reluisantes. En cause, la faible pluviométrie enregistrée jusqu’à la mi-avril. Idem pour les récoltes dans les pays voisins. Conséquence, le Maroc pourrait effectuer des achats record de céréales, notamment le blé étranger.

Selon les prévisions du département américain de l’Agriculture, la baisse de l’offre locale pourrait stimuler les achats de blé de la région de 7,4 %, pour atteindre un record de 29,7 millions de tonnes dans l’année à partir de juillet.

Ainsi, pour la première fois en trois saisons, la demande passerait avant celle du Moyen-Orient et de l’Asie du Sud-Est. Malgré la faiblesse des offres de céréales, on note souvent une reprise des achats après la fin des récoltes locales et celles des fournisseurs de la mer Noire et de l’Europe.

Le Maroc pourrait effectuer un achat record de 5,8 millions de tonnes de blé étranger. À cet effet, une mesure exceptionnelle d’exonération des taxes à l’importation jusqu’à fin 2020, a été déjà prise. À en croire le Réseau d’information sur les marchés agricoles méditerranéens, la faible pluviométrie constatée cette année, a été aussi grave que celle de 2016, entrainant des perspectives de récolte « critiques ».

Pour Taoufik Saidi, directeur général du bureau national des céréales, les achats de céréales en Tunisie devraient augmenter d’un tiers pour atteindre 2,5 millions de tonnes, après la baisse des récoltes. L’USDA, quant à elle, prévoit une reprise des achats en Algérie, l’un des clients importants de la France.

Source : Bladi.net – https://www.bladi.net/maroc-achat-cereales,70112.html