Moissons : le blé réduit à sa deuxième plus faible récolte depuis 2004 (ministère)

Moissons : le blé réduit à sa deuxième plus faible récolte depuis 2004 (ministère)

Le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste) a annoncé le 7 juillet une moisson «en fort recul» pour les céréales à paille, notamment le blé tendre réduit à sa deuxième plus faible récolte depuis 2004.

La production de blé tendre est estimée à 31,3 Mt, soit nettement moins par rapport à l’an dernier (-20,8%) et la moyenne quinquennale (-11,3%), d’après une note. Agreste souligne «de fortes hétérogénéités, en particulier entre les sols superficiels et les sols profonds».

Le rendement s’affiche à 71,1 q/ha, identique à la moyenne 2015-19.

En blé dur, le ministère table sur 1,33 Mt (-14,7 % sur un an), avec un rendement en baisse.

La récolte de protéagineux est estimée à 891 000 t (-0,5%), malgré des surfaces bien supérieures.

D’autres prévisions ressortent à la baisse, comparées au mois précédent. La récolte d’orges est prévue à 12,3 Mt (-10,3% sur un an, +1,8% par rapport à 2015-19), avec une forte hausse des surfaces d’orges de printemps qui ne compense pas un net décrochage des rendements globaux dans toutes les régions.

En colza, Agreste anticipe 3,37 Mt, soit -3,7 % sur un an et -35 % par rapport à la moyenne quinquennale.

Source : Agra Presse