Tereos : pénalités en vue pour les coopérateurs

Tereos : pénalités en vue pour les coopérateurs

En pleine de crise de la filière, le groupe Tereos a annoncé le 15 novembre un prix d’acompte de 20 euros/t, payé en 2 fois :

1 paiement de 10 euros/t au 29/11/2019,

1 paiement de 10 euros/t au 31/03/2020.

Les primes, indemnités, compléments de prix, intérêts aux parts sociales et dividendes pourraient représenter un complément de 3,21 euros/t (moyenne des 3 précédentes campagnes).

Tereos souhaite que les coopérateurs honorent leurs engagements coopératifs, afin de maintenir son équilibre financier et de ne pas fermer d’usines, et de rester présent lorsque le cours du sucre va remonter, à horizon 2nd semestre 2020.

Sur la campagne suivante (2020-2021), le Conseil de Surveillance de Tereos a décidé de ne payer le tonnage excédentaire supérieur à 4% qu’à 55% du prix d’acompte.

De même, en application de l’article 8 des statuts types des coopératives, les tonnages livrés inférieurs à ceux mentionnés dans les contrats se verront appliquer des pénalités comprises entre 2 et 20 euros/t de betteraves engagées manquantes. La pénalité commencera à s’appliquer en-dessous de 96% du tonnage contractualisé à livrer, soit 2 euros/t de pénalité calculée sur les tonnes manquantes. A partir de 48% et moins du tonnage contractualisé livré, la pénalité sera de 20 euros/t calculée sur les tonnes manquantes.

Tereos justifie un tel mécanisme de pénalité par l’intérêt général : le non-respect des engagements des coopérateurs entraine de fait une augmentation des coûts fixes par tonne de betteraves livrées, impactant négativement la rémunération de la betterave et représente un manque à gagner pour Tereos et ses coopérateurs.

Source : Tereos

A télécharger : conditions campagne 2019/2020 et 2020/2021