Une mission parlementaire appelle à poursuivre le développement des biocarburants

Une mission parlementaire appelle à poursuivre le développement des biocarburants

Une mission d’information, présentée à la commission du développement durable de l’Assemblée nationale le 22 janvier, appelle «à un engagement fort de l’État pour la poursuite du développement de la filière» des biocarburants. Dans ses conclusions, elle recommande «une incitation plus importante au développement de biocarburants» sur le territoire national. Elle propose par exemple l’abaissement des pénalités que payent les constructeurs automobiles pour émissions de CO2, pour chaque voiture conçue pour rouler aux biocarburants (comme les voitures flex-fioul), précisent à Agra des professionnels. Elle recommande aussi l’engagement de négociations, à l’échelle européenne, pour déplafonner l’incorporation à 7% des biocarburants de 1ère génération, sachant que ceux-ci n’occupent que 2,5 à 3% de la SAU. Cette mission a été commandée en décembre 2018 par les députés de la majorité en raison de la controverse sur les biocarburants d’huile de palme utilisés par la raffinerie Total de La Mède.

Source : Agra Presse